Le cyclisme de compétition
...pour le plaisir de courir...


Finale de la Coupe du Québec 2000
Les 3 médaillés du critérium chez les cadets discutent du déroulement de la course.
Guillaume Fausse, William Roy et François Sztuke

Il faut les voir discuter entre eux après une compétition, ignorant les intempéries, satisfaits díavoir été au bout díeux-mêmes, analysant la course parfois même avec leurs adversaires. Les cyclistes vivent un étrange paradoxe. Ils doivent à la fois se méfier et se faire confiance car ils roulent à très haute vitesse en peloton serré, effleurant le dangerÖils apprennent rapidement líimportance de respecter les lois tacites inhérentes à la course.  Ils se méfient les uns des autres, attaquant et chassant à tour de rôle, cherchant à épuiser leurs adversaires, à profiter díune faiblesse, díun mauvais calcul. Cíest comme une partie díéchec dont les pièces seraient en mouvement perpétuel. Les stratégies se multiplient, calculables ou imprévisibles. Mais ils partagent parfois un travail díéquipe avec leurs adversaires lorsquíils sont en échappée...jusqu'au sprint final où ils redeviennent des adversaires impitoyables. Pas une course ne se ressemble! Au-delà de la performance physique, il y a líintelligence du coureur, líimagination de líathlète et le travail díéquipe qui font toute la différence !


Joel Ducharme, Mirabel, 16 juin 2001
...............................................................

Cyclisme sur route
courses, équipement

Cyclisme sur piste
courses, équipement

Cyclisme handisport

Cyclo-cross

Faites un petit détour pour lire quelques renseignements de bases
concernant la diététique, la préparation physique, l'entraînement, le sillonage,
http://cyclosportives.free.fr
...............................................................

C'est en 1813 que la 1re machine ayant 2 roues en ligne a été inventée par le baron Drais von Sauerbronn (1785-1851)

La draisienne était propulsée par les jambes s'appuyant alternativement sur le sol.

C'est le forgeron écossais Kirkpatrick Macmillan qui, le premier, révolutionna la course de vélo : il inventa, en 1839, un mécanisme de propulsion à pédales et à manivelles pour les deux roues.

En 1861 une pédale fut adaptée à la roue avant d'une draisienne par Pierre Michaux (1813-1883), invention revendiquée par le Français Galloux (né en 1837).

En 1866 le 1er brevet de vélocipède à pédale fut déposé à Washington par le Français Pierre Lallement.

1868 1er club cycliste : Véloces-Club de Rouen, Paris, Toulouse.1ere course de vélocipède (2 km) du parc de St-Cloud à Paris. Le vainqueur fut l'anglais  James Moore (1847-1935).

En 1880, le cyclisme connut sa deuxième révolution avec la mise au point de la chaîne et du système de transmission, qui permirent de faire de l'encombrant vélocipède d'antan la bicyclette aérodynamique que l'on connaît aujourd'hui.

Depuis, le sport cycliste a considérablement évolué : athlètes et ingénieurs mettent tout en œuvre pour parvenir à gagner quelques secondes pendant les courses.

...............................................................

www.dynamiks.ca

Développement html par
Hélène Massé
h.masse@videotron.ca
Copyright © droits d'auteurs